octobre 25, 2020

SOCIETE : LE BGFT ET LES SYNDICATS DES TRANSPORTEURS ROUTIERS REAFFIRMENT LEUR ATTACHEMENT A LA PAIX SOCIALE.

SOCIETE : LE BGFT ET LES SYNDICATS DES TRANSPORTEURS ROUTIERS REAFFIRMENT LEUR ATTACHEMENT A LA PAIX SOCIALE.

Ils l’ont fait savoir lors d’un point de presse au siège du BGFT à Douala, le 20 septembre 2020.

Le Bureau de Gestion du Fret Terrestre-BGFT par la voix de son coordonnateur El Hadj Oumarou a réaffirmé son soutien inconditionnel aux institutions de la république et à ceux qui les incarnent. En opposition à une marche normalement prévue le 22 septembre 2020, dont le but est de renverser le pouvoir par une insurrection populaire.

Le BGFT qui est l’un des plus grands regroupements de transporteurs d’engins lourds, dit ne pas se reconnaitre dans une telle action et ne se sent concerné de prêt ou de loin par cela.

 

 Par ailleurs, El Hadj Oumarou, coordonnateur du BGFT invite M. Kamto à comprendre qu’il ne doit pas rajouter les malheurs dans les rangs des transporteurs. L’on a en mémoire, les 17 chauffeurs assassinés de manière horrible en territoire centrafricain du fait de la guerre ; 2 chauffeurs portés disparus toujours du fait des exactions de cette dernière. L’auteur poursuit en rappelant que si à jamais un camion ou un chauffeur est attaqué par les marcheurs ; « Nous allons décrier cela par tous les moyens juridiques, même par la violence » rappelle-t-il.

 Cette déclaration forte, invite les partis politiques, qui ont lancé le mot d’ordre d’insurrection à intégrer la voie des urnes comme moyen d’alternance et d’ascension au pouvoir.

Lors de cette déclaration, certains syndicats des transporteurs sont venus soutenir cette action et réaffirmer par leur voix l’engagement des transporteurs à vaquer à leurs occupations ce 22 septembre 2020.Pour Oumarou SAHABOU président du SCTRC, l’heure est plus que jamais à soutenir le gouvernement, il félicite d’ailleurs le coordonnateur du BGFT pour ses efforts consentis à prôner la paix au Cameroun et au sein de la communauté des transporteurs. A sa suite, AMADOU BASSIROU président national du Syndicat National des conducteurs routiers du Cameroun-SNCRC, se dit être favorablement au respect et à la protection des institutions de la république et invite les chauffeurs à vaquer à leur quotidien. Quand Hilaire Nzipang acteur politique et transporteur pense que la politique doit rester dans son champs, l’univers des transporteurs est de près ni de loin concerné par cela et que le transporteur a des organisations syndicales pour se faire entendre.

Image en ligne

A propos du BGFT

Il joue un rôle REGULATEUR DU TRANSPORT EN TRANSIT LE LONG DES CORRIDORS CAMEROUNAIS. Pour ce faire, le BGFT a mis en place et gère des Points Uniques de Contrôle au Cameroun qui sont des points de passage obligés pour les camions faisant du transport en transit.

Par : Dim Dim

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *