mai 28, 2020

ÉCONOMIE:UNE MISSION DU FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL CHEZ LE MINEPAT

ÉCONOMIE:UNE MISSION DU FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL CHEZ LE MINEPAT

C’est dans le but de faire le point du programme économique et financier que l’équipe du FMI conduite par David Owen directeur adjoint du département Afrique accompagné de Corinne Délechat chef de mission, Kadima Kalonji représentant résident du FMI Cameroun et Elisabeth Huybens directrice des opérations de la Banque Mondiale, s’est rendue au MINEPAT. Il s’agissait pour l’équipe reçue ce 03 mai 2018 par le ministre de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire Alamine Ousmane Mey, d’évaluer la seconde revue du programme économique et financier conclut avec l’institution financière. Si les travaux se sont déroulés à huis clos, on apprendra que les échanges ont principalement portés sur le financement des projets d’investissements capables d’induire une croissance forte et inclusive, la qualité de la dépense et des portes feuilles de projets, la question des emprunts extérieurs confessionnels et le suivi des sommes engagées non délaissées. Sur ce dernier point, le ministre de l’économie,de la planification et de l’aménagement du territoire a indiqué que son département ministériel a engagé une revue de l’ensemble des projets à décaissement lent ou faible pour permettre de décider du sort qui pourrait être réserver à chacun de ces projets à réaliser avec des prêts concessionnels en priorité. Un travail qui se fait en partenariat avec la BM et le FMI pour garantir la soutenabilite de la dette publique et la viabilité de l’économie camerounaise.

En rappel, le 26 juin 2017 le Cameroun a conclu avec le FMI un programme adossé à la facilité élargie de crédit d’un montant de 227,646 milliards de francs. A ce jour, deux tranches ont été décaissées par l’institution pour un montant de 161,9 milliards de francs. Pour 2018, le pays espère mobiliser 370 milliards de francs de l’ensemble des partenaires de ce programme, soit 95 milliards de francs du FMI et 275 milliards des autres partenaires. A condition bien-sûr de respecter les engagements prévus par le programme que sont le redressement budgétaire avec l’accroissement des recettes pétrolières, la rationalisation des dépenses publiques, le placement de la dette publique sur une trajectoire soutenable entre autres. Au cours de la dernière revue du programme du 24 octobre au 03 novembre 2017, le FMI s’était félicité de la conduite des réformes faites par le Cameroun sur la base des résultats au 30 juin 2017.

Par : Georges Mitterand Ndam

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *