mai 28, 2020

Culture:Agathe Djokam au Festival Compto’art.

Culture:Agathe Djokam au Festival Compto’art.

Après avoir longtemps flirter avec la mode, l’écriture et même le dessin, Agathe Djokam puisqu’il s’agit d’elle, jettera son dévolu sur la danse pour laquelle elle se consacrera exclusivement en 2014 et s’atellera à en faire sa profession.

Danseuse Hip-hop à la base,sa passion l’entraînera vers de nouveaux styles. C’est ainsi qu’elle se lancera à la découverte de l’univers Contemporain (Danse Contemporaine) ,puis des danses traditionnelles africaines.

Pour parfaire ces différentes techniques,
elle effectuera tout d’abord une formation d’une durée de 3 ans à l’Ecole Des Sables de maman Germaine Acogny sous la direction artistique de Monsieur Patrick Acogny au terme de laquelle elle obtiendra son diplôme de Danseuse Chorégraphe. Elle poursuivra son aventure à Donko Seko au Mali en tant que lauréate du programme « Visas pour la création 2017 » de l’Institut Français chez Madame Kettly Noël. Et plus récemment, elle déposera ses valises au MASA 2018 en Côte d’Ivoire où ses prestations ne passeront pas inaperçus.

À l’occasion de sa dernière prestation en date à l’IFC antenne de Douala lors du Festival Compo’art, Agathe Djokam à réaffirmée son talent et son professionnalisme. Lors de la présentation de son solo « Énergie », l’artiste accompagnée de son escabeau nous a offert une prestation forte en émotion avec une démonstration d’endurance, de persévérance, de force…en un mot d’énergie qui la caractérise si bien. Caractéristiques sans lesquels elle ne saurait surmonter les obstacles de la vie. « Énergie » est donc une invitation à bravé les obstacles de la vie sans jamais abandonner.

Comme à l’accoutumée, les spectateurs amateurs et professionnels confondus étaient tous captivés par la beauté et l’intensité du spectacle. C’est la preuve que « Énergie » bien qu’étant vieille de 3 ans, continue de ravir les foules.Félicitations et acclamations ont clôturés le spectacle.

Une fois de plus la danseuse chorégraphe Agathe Djokam a tenu son pari. Rendez-vous est donc pris pour le 9 juin 2018 dès 20 hr à l’IFC antenne de Douala pour la première de son nouveau solo « À qui le tour ? ».

Kadje Tamo Michèle : Afriknews7

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *