novembre 30, 2021

LUTTE CONTRE LA COVID 19 : LA MISSION EVANGELIQUE INTERNATIONALE LA CHAPELLE DE DIEU ENCOURAGE LA VACCINATION

LUTTE CONTRE LA COVID 19 : LA MISSION EVANGELIQUE INTERNATIONALE LA CHAPELLE DE DIEU ENCOURAGE LA VACCINATION

  Il faut barrer la voie à la covid-19.C’est l’objectif affiché par le corps pastoral de la Mission Evangélique Internationale La Chapelle de Dieu. L’Eglise en collaboration avec le Centre de Vaccinations Internationales de Douala a organisé ce dimanche 24 octobre 2021 dans ses locaux situés au lieu-dit 3 Boutiques à Deido dans l’arrondissement de Douala 4e, une campagne de vaccination contre cette maladie qui continue de faire des ravages au sein de la population. Une initiative du Missionnaire Gilbert Etimbi : «Nous avions été déjà aux premières heures de la pandémie. Nous avions fait des campagnes de sensibilisation dans la ville de Douala et à l’International. Nous avions distribué des kits et autres et nous avions prié. Aujourd’hui le monde se fait vacciner et pourquoi pas nous puisque nous sommes aussi dans la société. L’Eglise n’est pas en dehors de la société ? L’Eglise fait partie de la société parce que c’est des êtres humains qui viennent à l’Eglise. Dieu m’a dit : tu as fait le vaccin pourquoi ne pas inviter aussi l’Eglise, le peuple de Dieu et tes collègues pasteurs serviteurs de Dieu qui gèrent des milliers de personnes ? Donc si moi je le fais je me dis qu’à travers moi, les autres collègues vont emboiter le pas et ainsi nous serons en train d’élargir le nombre de personnes que nous sommes en train de sauver». Installé au Cameroun depuis près de vingt ans à travers son Eglise, le Missionnaire Gilbert Etimbi, de nationalité ivoirienne mène plusieurs actions spirituelles, humanitaires et sociales dans ce pays qu’il considère comme sa deuxième patrie.

    Placée sous le thème ‘’Contre la Covid-19, je me vaccine » ladite campagne de vaccination gratuite, ouverte à tout le monde concernait les personnes âgées de dix-huit ans et plus. Occasion pour les sceptiques qui étaient encore réticents à se faire vacciner face aux préjugés de recevoir leur première dose de vaccin, conscients de ce que se faire vacciner est avant tout un geste responsable. «Après ma prise du vaccin j’ai fait quelques pas et je me suis assise. Nous avons 15 minutes d’observation. Je me sens bien. Le vaccin c’est pour lutter contre des maladies. C’est mieux de se faire vacciner afin d’être à l’abri au lieu d’écouter les commentaires inutiles » explique Dame Kingue Anne-Marie. Sinopharm et Johnson de la firme Johnson & Johnson les seuls vaccins disponibles au Cameroun pour le moment voilà qui étaient au choix des usagers durant cette campagne de vaccination. Selon les organisateurs l’impression était plutôt bonne. « Le vaccin est là, il est partout, il est gratuit et il est efficace. C’est grâce à ce vaccin que nous allons rompre la chaine de transmission de la covid-19 et avoir une population saine qui vaque normalement à ses occupations. Nous appelons les populations de venir se faire vacciner, celles qui doutent encore ou qui ont des zones d’ombre sur le vaccin peuvent se rapprocher de notre centre. Nous restons à l’écoute de tout le monde » souligne Nnanga Thabita Monique, Médecin Chef au Centre de Vaccinations Internationales de Douala.

  Depuis le début de la pandémie de la maladie à la covid-19 au Cameroun, les autorités ont édictées des mesures barrières pour contraindre la propagation dans nos foyers respectifs. Seulement des relâchements ca et la ont freiné les actions mises en place.

La Rédaction

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *