septembre 22, 2021

ESCROQUERIE : le Rev. Cyrille Mbanya Wandji s’engage à rembourser l’argent

ESCROQUERIE : le Rev. Cyrille Mbanya Wandji s’engage à rembourser l’argent

                                                  

Rétablir la vérité.C’est l’objectif affiché par les proches du Dr Erisemary Dinga,évangéliste et femme d’affaires qui ont convié la presse le vendredi 25 juin 2021 à Douala afin d’éclairer la lanterne sur l’affaire qui l’oppose au Révérend Cyrille Mbanya Wandji

 D'un ton ferme,les proches du Dr Erisrmary Dinga ont tenu à rompre le silence et faire la lumière sur cette affaire qui a défrayé la chronique sur les réseaux sociaux il y a quelques semaines.Selon eux,il reproché au Révérend Cyrille Mbanya Wandji des faits d'escroquerie d'une somme de trente-neuf millions de FCFA.Les faits sont clairs.L'accusé d'origine camerounaise et installé aux Etats-Unis a approché le Dr Erisemary Dinga en 2029 et lui explique un projet.Dans sa démarche il indiquait vouloir mettre sur pied un Centre de dialyse à Douala et l'équiper avec des appareils qui répondent aux besoins des malades.Il évalue la réalisation de cette infrastructure au montant susmentionné.Une suggestion qui n'avait pas laissé insensible et indifférente le Dr Erisemary Dinga qui croit au projet et à l'intégrité du Rev. Cyrille Mbanya Wandji.Consciente du besoin criard de cette option dans nos hôpitaux Dr Erisemary Dinga «femme au grand cœur» adhère.Grande a été sa surprise désagréable de constater que des mois après la mobilisation des fonds alloués à cette cause,le projet n'avait pas pris corps et le matériel jamais livré pour l'équipement de la structure.Investigations faites,Dr Erisemary Dinga va se rendre à l'évidence.Elle venait de se faire escroquer.Dans l'inquiétude de perdre cet important accompagnement financier,la philanthrope demande à être remboursée et n'obtient pas son dû.Le Rev Cyrille Mbanya Wandji se braque, nie le prêt d'argent et s'engage plutôt dans une opération de chantage afin de faire taire la plaignante.«il n'a jamais été question d'une histoire de sexe mais d'investissement à une noble cause à caractère humanitaire.Dr Erisemary Dinga est mariée et mère de quatre enfants» précise son attachée de presse.
L'affaire est portée devant les juridictions compétentes en l'occurrence le Tribunal du Palais de justice du centre administratif de Yaounde.Le mis en cause est interpellé et perd sa liberté.Une mesure préventive avant délibération de cette affaire d'escroquerie.De sources procès du dossier le présumé escroc s'est engagé à verser dans un premier temps la somme de trente-deux millions de Fcfa.
 A l'initiative de sieur Adeba Patrick,patron d'un média panafricain,cette rencontre avec la presse était bien plus que nécessaire et opportune.

Par : Sandrine BABO  

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *