septembre 20, 2019

Edward Nkenbeng : » La Brigade anti sardinard est une émanation de la grève estudiantine des années 90″

Edward Nkenbeng : » La Brigade anti sardinard est une émanation de la grève estudiantine des années 90″

Au lendemain des actions menées par la brigade anti sardinard à Genève en suisse contre le séjour du président de la république ,l’honorable Edward Nkenbeng ancien député de la nation ,est sorti de sa réserve .Dans un entretien qu’il vient d’accorder à votre journal ,l’homme politique tente de comprendre les agissements de ces camerounais de la diaspora. Il s’est également appesanti sur le fameux feuilleton relatif à la l’arrestation ,puis la condamnation de 06 gardes rapprochés du président Paul biya ,accusés d’avoir séquestrés un journaliste suisse lors des manifestations du 26 juin 2019.

Honorable Edward Nkenbeng ,quelle est la lecture que vous faites de l’assaut de la brigade anti sardinard sur Genève le 29 juin 2019?

De mon point de vue ,il faut déjà rappeler que la brigade anti sardinard (Bas) ne date pas d’aujourd’hui. C’est une émanation de la grève estudiantine des années 1990 . A la suite de cette grève ,de nombreux étudiants avaient été exclus définitivement des universités camerounaises .par la suite ils se sont exilés à l’étranger. Ils ont dû se regrouper afin de constituer une force de contestation aujourd’hui. C’est précisément à cette époque qu’on a baptisé certains groupes sociaux au Cameroun d’anglo- Bami. Pour revenir à leurs agissements, nous avons vu cette B.a.s défilée un peu de partout en Europe (France ,Suisse Angleterre…) pour dénoncer la mauvaise gouvernance dans notre pays. C’est un mouvement qui est hostile à la politique menée par le président Paul biya au Cameroun. Dès qu’ils ont appris que le chef de l’État est en Europe ,ils se dit comme c’est un pays de liberté ,ils vont manifester .je crois qu’ils ont manifesté contre les maux qui minent le Cameroun ,notamment l’arrestation des hommes politiques et la crise anglophone qui s’evit dans les régions du nord-ouest et du sud -ouest depuis 03 ans. Alors qu’on aurait pu juguler cela dès son déclenchement en octobre 2016.L’action de cette brigade n’est pas fortuite .C’est une action qui vise au bien être des camerounais et à demander au président de la république de bien gouverner le Cameroun.

Parmi les revendications formulées par la brigade anti sardinard ,figure l’une qui exige la démission du président Paul biya. Quel est votre avis à ce sujet?

On ne peut leur refuser d’exercer un droit. Demander au président Biya de demissionner est de leur droit. Je crois qu’ils se sont concertés pour le faire et il ont tiré toutes les conséquences de la gouvernance actuelle du Cameroun.

En marge des manifestations de la brigade anti sardinard ,l’on a appris dans la foulée ,l’arrestation ,puis la condamnation de 06 gardes du corps du président de la république. Quelle est la lecture que vous faites de ce feuilleton ?

Oui .je crois que le fait d’être entré en suisse avec les gardes présageait quelque chose.Parce qu’il savait que la brigade anti sardinard allait agir. Ils ont préparé la riposte à la camerounaise. C,a.d toute manifestation qu’on organise au Cameroun est contraire à l’ordre public. Ils ont rêvé à un moment qu’ils étaient au Cameroun. Alors qu’en suisse ,c’est le respect scrupuleux de la loi et surtout c’est la vrai démocratie.je crois qu’ils se sont trompés et ils ont eu pour leur compte. Ils ont écopé des condamnations ,heureusement avec sursis.Mais ils ont désormais une épée de damoclès sur leurs têtes.

Par : Didier kieretu.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *