décembre 15, 2019

Cameroun – grand dialogue national : Le littoral apporte sa contribution.

Cameroun – grand dialogue national : Le littoral apporte sa contribution.

  En prélude au grand dialogue national en vue de se pencher principalement sur la crise socio - politique dans les régions du Nord-ouest et du sud-ouest et  dont les assises sont convoquées à la fin de ce mois de septembre en cours ,par le président de la république Paul Biya et qui sera présidé par le premier ministre ,chief Docteur   Joseph Dion Ngute , la région du littoral à travers son gouverneur a initié une séance de travail ce samedi 21 septembre 2019 dans la salle polyvalente de ses services à Bonanjo.  

Cette séance de travail à laquelle prenaient part  les 04 préfets que compte la région ( Wouri ,Moungo ,sanaga - maritime et Nkam) ainsi que les forces vives  du littoral visait  essentiellement ,à recueillir les avis des  uns et des autres pouvant permettre d'enrichir le grand dialogue national qui va se tenir au palais des  congrès de Yaoundé du 30 septembre au 04 octobre prochain. D'après le gouverneur du littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua ,l'objectif principal de ces échanges ,était de mettre en commun les travaux préalablement réalisés dans les départements par les préfets ,associés à la contribution des différents acteurs de la vie publique dans le littoral ( leaders d'associations ,Hommes  politiques ,parlementaires ,acteurs de la société civile ,autorités traditionnelles , religieuses ...)

Face à l’assistance venue très nombreuse ,les 04 autorités administratives issues des 04 départements ont fait l’économie des travaux tenus à la veille dans leurs unités de commandement ceci à travers des exposés succincts .

Le wouri a ouvert le bal des exposés en terme de contribution , puis suivra le Moungo ,la sanaga – maritime et enfin le Nkam. L’on peut énumérer quelques unes .Notamment la mise en place effective de la décentralisation avec à la clé le transfert des compétences et ressources financières ,l’implémentation d’une véritable régionalisation ,création d’un poste du vice – président de la république ,faciliter l’accès de la terre aux jeunes afin de développer l’agriculture ,harmonisation du système éducatif et judiciaire dans les deux sous – systèmes ( francophone et anglophone) ,la prise en compte de la promotion des langues nationales dans les politiques politiques ,le renforcement de la bonne gouvernance sur tout les plans ,la réforme profonde des chefferies traditionnelles ,le cessez-le-feu dans les régions en crise ,esquisser les paramètres pouvant faciliter l’organisation du dialogue ,la sincérité et le sens élevé des participants ,le renforcement des valeurs d’unités nationales , le désenclavement des zones de production ,retour des réfugiés et personnes déplacées ,réforme de la gouvernance foncière ,reconstruction des zones touchées par la guerre dans les régions du Nord-ouest et du sud – ouest ,ouverture du débat sur la question de la double nationalité ( la diaspora…)

Dans la foulée ,le ministre de la justice ,garde des sceaux ,Laurent Esso élite du littoral ,a pris la parole vers la fin des travaux ,émettant le souhait de voir les juristes se penchés sur la notion anglophone .il a également évoqué l’impérieuse nécessité d’uniformiser le système judiciaire au Cameroun.

La synthèse des différentes contributions sera portée au premier ministre ce lundi 23 septembre 2019 par une délégation qui aura à sa tête le gouverneur de la région du littoral.

                                         Par : Didier.  kieretu

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *