septembre 20, 2019

Achille Azemba :  » A ce jour la Mairie a déjà épongé plus de 750 millions FCFA de dette sur les 950 millions FCFA contractés par nos prédécesseurs. »

Achille Azemba :  » A ce jour la Mairie a déjà épongé plus de 750 millions FCFA de dette sur les 950 millions FCFA contractés par nos prédécesseurs. »

Le double scrutin municipal et législatif de 2013 s’est soldé par la victoire du SDF ( social Démocratic front ) à la Mairie de Douala 3e.

A peine installée dans leur fonction au lendemain de sa brillante élection , la nouvelle équipe dirigeante va se rendre compte que l’ancien exécutif communal dirigé par Fadil Bayero avait contracté une dette de 950 millions de FCFA auprès des prestataires.A ce jour l’actuelle équipe dirigeante a épongé cette dette à plus de 750 millions de FCFA. Achille Azemba 5e adjoint au Maire à Douala 3e nous plonge dans les méandres de cette affaire qui a sérieusement perturbé le mandat de l’exécutif municipal avec à sa tête Job Théophile Kwapnang.

Monsieur Achille Azemba décrivez nous l’etat de la Mairie de Douala 3e ,lorsque vous prenez les rênes en 2013.

Merci! Au lendemain de notre prise de fonction ,nous nous sommes rendu compte que l’administration avait foutu le camp ici. Le degré de l’insalubrité était effrayant et inquiétant .La salle des actes de la Mairie régulièrement inondée par les eaux pluviales à cause d’une toiture complètement défectueuse. Pas de bancs publics dans le jardin de la mairie . Une trésorerie asphyxiée. D’autant plus que la Mairie avait une dette de 950 millions de FCFA.

Quand est il exactement de la dette contractée par vos prédécesseurs auprès de la Cnps?( caisse nationale de prévoyance sociale.)

Nous avons trouvé une dette contractée auprès de la cnps de plus de 200 millions de FCFA . En raison de cette dette ,la cnps avait arrêté toutes transactions avec la commune de Douala 3e .Après arrangement avec ladite structure ,nous avons conclu que cette dette devrait payée progressivement. Nous avons déjà payé plus de 150 millions FCFA. Ce qui a permis de renouer avec les prestations de la cnps .

Au finish vous avez hérité d’une municipalité malade et asphyxiée financièrement. Malgré ce géant obstacle ,l’exécutif actuel a relevé d’énormes défis pour un bon fonctionnement de l’administration municipale.

Face à toutes ses difficultés ,nous nous sommes décidé de mettre les choses en ordre. C’est ainsi que l’exécutif municipal décide de lancer un appel offre au profit d’une structure qui s’occupe des questions de l’insalubrité .je peux vous rassurer qu’à ce jour ,l’entreprise recrutée ,a changé complètement le visage de notre Mairie.Pour palier aux eaux pluviales qui inondaient la salle des actes de mairie ,nous avons décidé également de refaire la toiture. Tout comme la peinture de l’hôtel de ville. En plus on a fait installer les bancs publics dans le jardin arrière de la mairie. En ce qui concerne la dette ,nous l’avons épongée à plus de 750 millions de FCFA sur les 950 millions de FCFA contrastés par nos prédécesseurs.La nouvelle équipe communale n’a pas tenu à s’arrêter là. Elle s’est tout de suite attaquée à l’incivisme et au désordre urbain en créant sa police municipale placée sous l’autorité du Maire.cette police compte aujourd’hui une cinquantaine d’agents .Nous mettons la priorité sur la réglementation de la circulation .Nous avons une équipe au carrefour Agip ,deux à Ndokoti .Une qui prend le service de 06h à 15h et l’autre de 15h à 22h.

Ce mandat qui va bientôt s’achever n’a jamais été une fleuve tranquille pour l’actuel exécutif communal.le chemin a été sans doute parsemé d’embûches ?

L’un des épineux problèmes de Douala 3e ,c’est celui lié à l’entretien des routes. Face à cette préoccupation ,le maire est allé jusqu’en Chine dans l’espoir d’acquérir des engins.Malheureusement l’ardoise était tellement lourde .il fallait automatiquement l’apport du gouvernement. Une commune comme la nôtre ne peut pas s’endetter pour 06 milliards de FCFA. Ce sera trop lourd parce-qu’on a des charges incompressible s.Il fallait la caution du gouvernement. Jus qu’aujourd’hui, le dossier traine un peu.

Le maire vient de lancer une vaste campagne d’établissement gratuit des actes de naissance. Ne s’agit il pas d’une visée électoraliste ?

Non pas du tout. Vous savez notre credo c’est d’être très proche de la population. Et à la mairie nous sommes conscients des difficultés auxquels font face nos populations. C’est la raison pour laquelle le maire a rendu public un communiqué informant les habitants qu’une vaste campagne d’établissement gratuit des actes de naissance et qui se fait tous les jours ouvrables à la mairie de Douala 3e. Je peux vous dire que cette opération se déroule très bien. Elle a été bien accueillie par nos populations.

Propos recueillis par Didier kieretu.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *